HÔPITAL de NICE : Journée énergies/résumés

Quelle est votre conception de l’énergie? Comment optimisez-vous votre énergie?

J’ai eu la chance d’intervenir en conférence et en atelier pour évoquer l’énergie en cas de douleurs chroniques au CHU de Nice (Centre Hospitalier Universitaire) , auprès de prestigieux intervenants et participants.

Le thème de la journée :

L’histoire, l’évolution, les compréhensions et les utilisations de la notion d’énergie en médecine.

La journée a été riche en émotion pour moi, surtout lorsque la salle s’est levée pour m’applaudir (une première standing ovation depuis que je donne des conférences). Une énergie qui va me porter pour la suite de mes projets hospitaliers sur le yoga.

[Petits résumés de la journée]

Prana Pneuma Qi…pour ne citer qu’eux, sont autant de noms donnés à cette conception de l’énergie qui est parfois subtile et non quantifiable.

– Le Docteur et chercheur Rousseau, nous rappelle que la production principale de notre énergie cellulaire provient du foie et des muscles.

C’est la torsion des filaments musculaires qui va permettre la production d’énergie. Ce qui explique l’importance du mouvement musculaire, des torsions dans la pratique du yoga, de l’entretien de son foie(massage, huiles essentielles, acupuncture…) et la nécessité du mouvement.

L’énergie provient de la dégradation du glucose et des acides gras. Mais en cas d’inflammation, de pathologie cancéreuse ou de stress, la cellule change son métabolisme et consomme plus de glucose rapide au détriment des acides gras. Ce qui explique un besoin de consommer des sucres rapides par les malades, des hypoglycémies fonctionnelles. Une consommation de sucre qui associée à l’absence de mouvement, favorise la production de cellules pathogènes et rend les acides gras délétères pour l’organisme (attention même à ceux apportés en compléments nutritionnels). Nous comprenons ici l’importance du jeûne alimentaire et du “zéro sucre” dans l’alimentation en cas de maladie.

– L’impact des émotions et du stress sur les maladies.

Ils favorisent une inflammation avec une augmentation des globules blancs.

– La mesure de l’énergie par la thermographie a permis de vérifier des propos avancés par les médecines non conventionnelles.

La thermographie est une technique qui utilise les infrarouges pour visualiser les zones les plus chaudes du corps. Lorsqu’il y a une pathologie, l’énergie est mal répartie, notamment en cas de dépression ou le corps n’émet aucune chaleur infrarouge. La répartition de l’énergie est aussi cartographiée en fonction des émotions vécues: l’amour va irradier tout notre corps par exemple.

– Selon le Docteur Babouraj Yogathérapeute indienne et médecin ayurvédique, l’énergie est cette capacité à ressentir tout ce qui est en mouvement à l’intérieur et à l’extérieur de soi.

Ainsi, la santé c’est lorsque nous sentons que l’énergie circule de manière harmonieuse dans notre corps.

En ayurveda, l’énergie va circuler au sein de nos 5 corps: physique/énergétique/mental/expérimental/unité.

La méditation viendra agir au niveau du corps mental, pour permettre au corps expérimental de laisser s’exprimer notre quête de sens vers l’unité aux autres, à l’univers.

– Le professeur en médecine acupuncteur et chercheur Weiguo, nous a évoqué le parallèle entre la prise en charge préventive autour de l’énergie en médecine traditionnelle chinoise(MTC) et la médecine occidentale. Il nous a proposé quelques exercices de circulation du Qi et nous a rappelé que la méditation en MTC commence par une concentration au niveau du bas ventre.

Les origines du Reiki, son utilisation et sa création par le Docteur japonais Mikao Usui ont été présenté par l’anthropologue Nancy Midol.

Le principe de bonne santé en MTC cf photo, par Le Dr Schmieder.

Le magnétisme, le hasard, le pouvoir de la pensée…Et bien plus avec les autres intervenants(Pr Bertrand et Ravenet et Mr Ermellini)… Pas facile de tout vous retranscrire et notamment les aspects plus techniques.

[Des petites pistes]

– La graisse du cou nous permet de supporter les températures basses.

– Le ginseng est à prendre l’hiver si votre énergie est à plat, à éviter chez les enfants qui grâce à leur croissance ont déjà une énergie yang

– Il a été démontré que pour maigrir, en perdant des calories donc de l’énergie,il fallait dormir dans une chambre non chauffée

– En sortant de ce cette journée je suis tombée devant un salon de coiffure très original ” coiffeuse énergéticienne” un concept pas encore rencontré en région lilloise. Il est vrai que des points d’acupuncture et de marmathérapie importants sont situés au niveau de la tête…Vous avez déjà testé?

Sur les photos : ma conférence et ensuite, vous avez une partie des thèmes qui ont été abordés.

Les participants ont eu accès à des ateliers divers et des échanges de proximité avec les intervenants.

MERCI à Alice Guyon et son équipe pour l’organisation de cette belle journée.

2019-02-11T15:11:25+00:00